top of page

Actualités

VU DANS LES MEDIAS

Reportage France 3 régions

Article écrit par Christophe Roux

Le 24 décembre 2022

VIDEO. Ski et handicap : les bénévoles se mobilisent pour rendre accessible les plaisirs de la glisse à la montagne

image capture écran de la vidéo

DU 3 AU 9 DECEMBRE 2022

le site des Catholiques non-pratiquants sur la place

des personnes handicapées dans notre société

TW20.jpg
TW56.jpg
EXE_12020.jpg
TW23.jpg

Présentation de la semaine des personnes handicapées du 3 au 7 décembre 2022

TEMOIGNAGE (6 décembre 2022)

« Vous avez raison sur votre présentation. La communauté paroissiale dans sa grande majorité n’est pas accueillante envers les personnes handicapées. Toutes les maladies psychiques (schizophrénie, dépression chronique et autres) sont très souvent malmenées, voire bannies. C’est mon cas. J’ai beaucoup de mal à me sortir d’une dépression suite à une séparation. Là j’ai vu le vrai visage des frères et sœurs de ma communauté. Ignorance totale et je ressens en eux, leur éloignement, la façon de m’éviter dans les conversations même le prêtre oublie volontairement de m’inviter aux réunions. On m’a retiré des tâches où je me sentais inutile. Je me sens terriblement seule. Ma foi est ébranlée. Heureusement que ma sœur et une amie me soutiennent. Elles ne vont pas à la messe. »

Hélène

TEMOIGNAGE (4 décembre 2022)

« La personne handicapée est souvent seule. Moi, mon seul compagnon, c’est mon fauteuil. On ne se lâche jamais. A Bordeaux, les transports en commun sont bien adaptés même s’il y a encore des progrès à faire. Au travail, j’ai des collègues formidables. Florian m’invite de temps en temps  chez lui quand il reçoit des amis. Du coup ses amis sont devenus mes amis. L’appartement de Caroline est plus adapté pour recevoir les personnes à mobilités réduites. J’ai de la chance, mais les soirs de semaine, je me sens seul. C’est terrible. Mes amis ont des compagnes, pas moi. C’est comme ça, mais je ne me plains jamais, car je sais que des jeunes valides sont dans la même situation que moi. Le message que je voulais juste dire. Si vous connaissez une personne handicapée dans votre entourage, n’hésitez pas de l’inviter, il y a chez elle des choses formidables à découvrir. »

MARTIN, Bordeaux

bottom of page